credit sans justificatif de salaire

Crédit sans justificatif de salaire, définition et fonctionnement

Parmi les conditions d’octroi de crédit figure systématiquement un justificatif de revenu. Il s’agit généralement de fiches de paie ou d’avis d’imposition. Ces documents permettent à l’établissement de crédit de déterminer la solvabilité de l’emprunteur. Il est toutefois possible d’obtenir un prêt sans nécessairement fournir ces justificatifs. Le crédit sans justificatif de salaire, de quoi s’agit-il et comment faire pour l’obtenir ?

Différence entre justificatif de salaire et justificatif de revenu

Les justificatifs de salaire se concrétisent par la fourniture de fiche de paie. Généralement, les banques exigent au moins trois bulletins de salaire dans le dossier de crédit. Mais tout le monde n’est pas salarié. Les travailleurs indépendants et auto entrepreneurs ne perçoivent pas de salaire fixe. Ils ne peuvent donc pas fournir de justificatif de salaire. Il leur est alors demandé de fournir leur dernier avis d’imposition afin d’évaluer leur revenu. Les salariés devront fournir un justificatif de salaire, les non-salariés, eux, devront fournir un justificatif de revenu, les deux étant finalement destinés à établir les ressources de l’emprunteur.

Les formules de prêt n’exigeant pas de justificatif de salaire

Il existe deux grandes familles de prêt proposées aux particuliers. D’une part, le prêt immobilier est destiné à financer des projets d’acquisition immobilière, achat de maison, d’appartement ou de terrain à bâtir. L’importance du montant du prêt immobilier fait que les établissements bancaires exigent impérativement la fourniture de justificatifs de revenu.

D’autre part, le crédit à la consommation est destiné à financer des projets de faible et moyenne envergure, achat de voiture, d’appareils électroménagers, financement de voyage. Le crédit conso se décline en crédit affecté dont la destination est fixe et le crédit non affecté. Le crédit est dit non affecté lorsque le prêt ne prévoit aucune destination, laissant totale liberté à l’emprunteur dans l’usage des fonds. C’est le crédit conso non affecté qui peut se décliner sous la forme de crédit sans justificatif de salaire.

Crédit renouvelable, le véritable crédit sans justificatif de salaire

Le crédit conso non affecté se subdivise en deux catégories, le prêt personnel et le crédit renouvelable, également appelé crédit permanent. Le crédit personnel fonctionne sur les mêmes bases que les autres types de crédit aux particuliers, exigeant un certain nombre de justificatif dont un justificatif de salaire. Le crédit renouvelable est un crédit d’un faible montant, ne dépassant généralement pas les 3000€, ce qui permet aux banques de ne pas demander de justificatif de revenu. Il est de ce fait considéré comme la formule de prêt la plus accessible et la plus flexible. Moins de justificatif implique toutefois un risque plus élevé, ce qui se répercute inévitablement sur le taux d’intérêt. Si sa flexibilité et son accessibilité font son succès, le crédit renouvelable est surtout accusé d’être une source importante de surendettement.

Micro-crédit et crédit social, d’autres formes de prêt sans justificatif de revenu

D’autres types de prêt n’exigent également pas de justificatif de revenu. Il s’agit notamment du prêt étudiant, ce dernier n’ayant aucune source de revenu. En contrepartie, les banques peuvent néanmoins exiger la fourniture de garantie telle qu’une caution. Fait également partie des crédits sans justificatif de revenu le microcrédit social. Il s’agit d’un prêt destiné principalement à financer le démarrage d’une activité ou pour appuyer les initiatives d’une personne au chômage pour retrouver un poste. Ces formules de prêt peuvent être considérées comme des prêts personnels sans justificatif de salaire.

Articles connexes