Crédit à la consommation sans justificatif

Pour financer des projets de faible ampleur tels que l’achat d’un véhicule ou d’électroménagers, les particuliers peuvent souscrire un crédit à la consommation. Ce prêt, plafonné à 75000€, se décline sous deux variantes, le crédit affecté et le crédit non affecté, ce dernier étant mieux connu sous la désignation de crédit sans justificatif que nous allons vous développer davantage dans cet article.

Crédit sans justificatif, un crédit sans affectation

Les crédits affectés prévoient dans le contrat une destination bien précise. Un prêt auto est destiné à acheter un véhicule, un prêt travaux à réaliser des travaux d’aménagement dans votre logement. Cette affectation est immuable et l’emprunteur ne peut y déroger sans risquer d’être accusé de détournement de crédit.

Au contraire, un crédit sans justificatif est un prêt non affecté. Il peut autant être utilisé pour l’achat d’un véhicule que pour l’achat d’électroménager. C’est l’emprunteur qui décide comment il va utiliser et répartir le montant du prêt. Le prêt non affecté offre une totale liberté à l’emprunteur. Il n’a pas à rendre de compte ou à justifier de l’utilisation de l’argent. C’est la formule de prêt la plus flexible.

Les catégories de crédit sans justificatif

Le crédit non affecté connait deux principales catégories, le prêt personnel et le crédit renouvelable. Le prêt personnel fonctionne sur les mêmes principes qu’un prêt conso classique. La différence est que l’emprunteur est seul maitre pour décider comment il va utiliser l’argent. Il peut l’utiliser pour acquérir des biens (sauf immobiliers), pour payer ses factures, pour financer un road-trip.

Le crédit renouvelable, lui, fonctionne différemment. Il s’agit d’une ligne de crédit que l’emprunteur peut utiliser comme il l’entend. Il est dit renouvelable car il se reconstitue au fur et à mesure que l’emprunteur rembourse le prêt. Le crédit prévoit la mise à disposition permanente d’une somme d’argent sur un compte. L’emprunteur peut y prélever la somme dont il a besoin dans la limite du montant prévu. Pour un crédit renouvelable de 2000€, l’emprunteur peut utiliser l’intégralité du prêt ou seulement une partie. Il remboursera uniquement la somme effectivement utilisée. Lorsqu’il aura remboursé l’argent prélevé, le prêt sera entièrement reconstitué et il pourra à nouveau y prélever la somme dont il aura besoin.

Quelle formule privilégier entre prêt personnel et crédit renouvelable ?

Entre crédit renouvelable et prêt personnel, on conseille davantage aux emprunteurs d’opter pour le prêt personnel. Avec un montant fixe, le prêt personnel est plus facile à calculer. Le coût total du crédit est déterminé à l’avance grâce au TAEG ou taux effectif annuel global. Pour un crédit renouvelable, le coût varie en fonction du montant effectivement utilisé et de la durée de remboursement, ce qui peut complexifier le calcul.

D’autre part, le taux d’intérêt est nettement plus élevé sous la formule crédit renouvelable. La banque compense en effet le risque important que représente le crédit renouvelable par un taux d’intérêt particulièrement élevé. Enfin, le crédit renouvelable, bien qu’il soit accessible et flexible, expose davantage les emprunteurs au risque de surendettement. Les critiques à son endroit sont nombreux et on préconise aux emprunteurs de limiter le recours au crédit renouvelable uniquement aux situations les plus urgentes.

Nous conseillons aux emprunteurs de préalablement comparer et simuler les offres de prêt afin de trouver l’offre aux meilleures conditions ainsi que pour déterminer à l’avance le coût réel de votre futur prêt. Ces outils vous permettent de gagner du temps mais aussi d’économiser votre argent car n’oubliez pas, emprunter coûte aussi de l’argent.